Distribution GNU/Linux Ubuntu



Transformer Ubuntu en une station multimedia temps réel

Ubuntu est une distribution GNU/Linux, dérivée de Debian, avec interface graphique multi-fenêtre.

Liens

Admin Ubuntu
  • 16 choses à faire après l'install d'Ubuntu 16.04
  • Admin GNU/Linux (doc Ubuntu fr)
  • Batterie : gestion et solution en cas de mauvaise gestion par Ubuntu (le PC portable s'éteint trop rapidement)
  • Install
    • build-essential (à installer par synaptic ou apt-get) permet de créer des paquetages.
    • SeaMonkey
  • Interface graphique Gnome, Unity, Cinnamon, etc. (environnement de bureau, gestionnaire de fenêtres, navigateur de fichiers Nautilus)
  • Utilisateurs
    • Voir les groupes
      • $ getent initgroups vic | tr -s ' ' | cut -d ' ' -f2- | xargs getent group
  • Nettoyage
    • outil de nettoyage : computer-janitor-gtk (version GUI de computer-janitor).
    • shell-script de nettoyage : ubucleaner
    • désinstaller les anciens noyaux
      1. # uname -a  (indique la version du noyau qu'Ubuntu utilise, généralement la dernière)
      2. # dpkg -l | grep -E "linux-headers|linux-image" (choisir dans cette liste les paquets à désinstaller, ne garder que les dernière et avant-dernière versions du noyau)
      3. #  aptitude purge linux-headers-2.6.35-22 linux-headers-2.6.35-2-generic linux-image-2.6.35-22-generic
      4. ou :  # apt-get remove linux-headers-2.6.35-22 linux-headers-2.6.35-2-generic linux-image-2.6.35-22-generic
      5. ou (étape 2 à 4) : # dpkg -l | grep -E "linux-headers|linux-image" | grep "35" | awk '{print $2}' | xargs apt-get remove -y

  • Optimisation
    • oneconf-service prend beaucoup de mémoire => l'empêcher de démarrer :
      • chmod a-x /usr/share/oneconf/oneconf*
    • article
  • Réseau
  • Services (démons)
  • Ubuntu 12.10

LiveCD

  LiveCD customisé

  LiveCD et persistence de données entre re-démarrages
  • LiveCD Ubuntu et persistance de son environnement sur clé USB etc.
    • Fonctionnera avec une clé USB nommée casper-rw et formattée autrement qu'en VFA ou NTFS
    • Au boot, appuyer sur la touche F4, et ajouter l'option : persistent
    • => le LiveCD stockera sur le volume dénommé casper-rw (par exemple une clé USB) les données suivantes : home directory, bookmarks, préférences, installations, etc.
    • Auparavant, au niveau de la clé USB (en supposant qu'elle soit vue en sda1)
      • la formatter en ext3 et la renommer
        • umount /dev/sda1 ; mkfs.ext3 -b 4096 -L casper-rw /dev/sda1
      • ou la renommer
        • umount /dev/sda1 ; e2label /dev/sda1 casper-rw

Add-ons
  • EasyUbuntu (wikipedia) - permet un ajout simplifié d'éléments additionnels 
    • n'est plus maintenu...
Personnalisation
  • Tutorial : à faire après passage à Ubuntu 12.10 (install de Gnome Shell extensions, etc.)
  • Logiciels
  • Ajouter un élément au bandeau du haut de Gnome : "Alt click-droit-souris" sur le bandeau (ok en Gnome 2, pas en Gnome-shell).
  • Positionner les boutons à droite de la barre de fenêtre plutôt qu'à gauche:
    • gconftool-2 --set "/apps/metacity/general/button_layout" --type string "menu:minimize,maximize,close"
  • Personnaliser le menu "Applications
    • installer le package "alacarte", ensuite "click-droit" sur le menu (doc Ubuntu)
  • Démarrer un "terminal" dans lequel on est root (superuser) :
    • gksudo xterm
  • Exécuter un navigateur de fichiers Nautilus en tant que root
  • Enlever le son de tambour du démarrage
    1. Créer le fichier /usr/share/glib-2.0/schemas/50_unity-greeter.gschema.override contenant :
         [com.canonical.unity-greeter]
         play-ready-sound = false
    2. $ sudo glib-compile-schemas /usr/share/glib-2.0/schemas
  • Personnaliser la session
    • Dans le menu "Préférences" :: Session
      • ai ajouté "/usr/bin/nvclock -f -F 80" afin de faire tourner le ventilo de ma carte 3D nVidia 6600GT à 80 %, ce qui en diminue le bruit de manière appréciable.
Mises à jour du s.e.
Programmes
Expérience Ubuntu 12.04 LTS 64 bits (noyau 3.5.0-17)
  • La mise à jour (par internet) d'Ubuntu 12.04 vers 12.10 (Quantal Quetzal) s'est très bien passée.

Expérience Ubuntu 12.04 LTS 64 bits (noyau 3.0.0-24)

Expérience Ubuntu 11.10 64 bits (noyau 3.0.0-12)
  • La mise à jour (par internet) d'Ubuntu 11.04 vers 11.10 s'est très bien passée.
  • Au login sont proposés uniquement Unity ou Openbox, mais on peut récupérer l'interface Gnome Classique.
  • Nouveauté : support multiarchitecture, qui permet d'exécuter des binaires compilés en 32bits.
  • Packages installé en plus :
    • sudo apt-get install gnome-session-fallback gnome-panel compizconfig-settings-manager

Expérience Ubuntu 11.04 32 et 64 bits (noyau 2.6.38-9)
  • La mise à jour (par le réseau) d'Ubuntu 10.10 vers 11.04 s'est très bien passée.
  • La gestion de la charge de la batterie au niveau de mon netbook fonctionne dans cette version.
  • Problèmes
    • SeaMonkey 2.0.13 plante facilement. Une version 2.0.14 est sortie mais Ubuntu ne propose pas de mise à jour pour l'instant (bug 780236). Une solution à ces plantages en version 2.0.13 est de désactiver les vérif. d'orthographe.
    • La version de syslinux de Ubuntu 11.04 est passée à la version 4.02, et cette version refuse l'option -s, utilisée notamment par Mondorescue lors de backup vers un périphérique USB. Il y a 3 solutions, au choix :
      • La version 4.03 de syslinux résoud le problème, mais Ubuntu ne propose pas de mise à jour pour l'instant.
      • Modifier mindi (shell-script utilisé par Mondorecue) pour que sous Ubuntu il exécute "syslinux --stupid" au lieu de "syslinux -s" (ce qui a été fait dans les dernières versions de Mondorescue).
      • Utiliser manuellement syslinux après le mondoarchive, pour rendre bootable le périph. USB, exemple : syslinux --stupid /dev/sdb1

Expérience Ubuntu 10.10 64 bits (noyau 2.6.35-22)
  • La mise à jour (par le réseau) d'Ubuntu 10.04 vers 10.10 s'est très bien passée.
  • La gestion de la charge de la batterie au niveau de mon netbook ne fonctionne pas dans cette version.
  • Concernant le firewall firestarter
    • le fichier main.cf manquait dans /etc/postfix, j'ai dû le rajouter, car j'obtenais un message d'erreur au niveau du "Starting the Firestarter firewall" (effectué lors du "sudo /etc/init.d/networking restart")
      • sudo touch /etc/postfix/main.cf
    • Un jour, sans raison apparente, le réseau s'est retrouvé "hors connexion", j'ai dû réparer le fichier /etc/network/interfaces.
Expérience Ubuntu 10.04 64 bits (noyau 2.6.32-25)
  • Après avoir partitionné le d. dur avec gparted et installé Windows 7, j'ai démarré sur le LiveCD de Ubuntu 10.04 64 bits et l'ai installé. J'ai choisi de ne pas effacer tout le disque et d'installer Ubuntu dans une partition...L'install s'est bien passée et au reboot j'avais le choix entre Ubuntu et Windows 7 dans le menu de boot Grub2.
  • Attention : Jusqu'à Ubuntu 8.04 la taille des inodes était par défaut de 128 octets, ce qui autorisait l'interopérabilité entre Windows et Ubuntu ; de Windows, en installant Ext2 IFS on pouvait accéder à la partition Ubuntu (si la partition était formatée en ext2 ou en ext3).
    • Ce n'est plus le cas dans les versions suivantes de Ubuntu...même quand on formate la partition de Ubuntu en ext3 avec une taille d'inode de 128 octets, lors de son install Ubuntu la reformate avec une taille d'inode de 256 octets, et Ext2 IFS ne gère pas cette taille, l'accès à la partition o.s. de Ubuntu n'est donc plus possible à partir de Windows...d'un autre côté cela protège Ubuntu de virus qui pourraient se déchaîner sous Windows.
    • Une solution est de créer manuellement une partition avec des tailles d'inode de 128 octets (exemple : sudo mkfs.ext3 -I 128 -L "Linux" /dev/sdb3)
 Expérience Ubuntu 8.04
  • Ai effectué la maj en ligne de 7.10 en 8.04 sans pb.
  • Cette version fonctionne sans problème.
Expérience Ubuntu 7.10 (Gutsy Gibbon)
  • Ai effectué la maj en ligne de 7.04 en 7.10 sans pb, sauf à la fin où j'ai eu un message d'erreur prétendant que j'avais déjà un synaptic de lancé (ou quelque chôse comme ça) ... et ça a planté l'install...
  • au reboot il manquait le fichier de démarrage "initrd.img-2.6.22-..." de Ubuntu 7.10 dans /boot => étant loggué root après avoir redémarré sous un ancien noyau d'Ubuntu 7.04 bancal (à un certain moment j'ai dû également booter sur un LiveCD Knoppix, pour certaines manips), j'ai dû :
    • décompresser le nouveau noyau 2.6.22 sous /usr/src
      • tar -xvjf linux-source-2.6.22.tar.bz2 ; rm linux ; ln -s linux-source-2.6.22 linux
    • recompiler ce noyau et l'installer
      • cd linux ; cp /boot/config-2.6.20-16-generic .config ; make menuconfig (Processor type and features > Timer frequency (250 Hz) => modifié en 1000 Hz)
      • make ; make install ; make modules_install  ; cd /boot ; rm vmlinuz ; ln -s vmlinuz-2.6.22.9-vic1 vmlinuz ; rm System.map ; ln -s System.map-2.6.22.9-vic1 System.map
    • toujours pbs, alors autre manip pour installer ce noyau
      • cd /usr/src/linux; make-kpkg --initrd --append-to-version -vic1 kernel-image
      • dpkg -i ../linux-image-2.6.22.9-vic1_2.6.22.9-vic1-10.00.Custom_i386.deb
    • galère avec GRUB...qui - au boot - m'affiche "GRUB" et se bloque...
      • la solution a finalement été de créer une diskette de boot sur laquelle j'ai installé GRUB et copié mon fichier de config GRUB /boot/grub/menu.lst, de cette diskette le nouveau noyau 2.6.22 démarrait sans pb
      • ayant booté sur cette diskette
        • c       (pour entrer dans le shell GRUB)
        • root (hd0,2)
        • setup (hd0,2)       (car mon GNU/Linux est dans sda3)
        • reboot
      • et voilà, le boot GRUB sur disque dur est re-tombé en marche et je peux booter sur mon Ubuntu 7.10 (noyau 2.6.22)
  • j'ai validé les effets 3D sous Gnome...c'est super beau...
Expérience Ubuntu 7.04 (Feisty Fawn)
  • Ai effectué la maj en ligne de 6.10 en 7.04 sans pb
Expérience Ubuntu 6.10 (Edgy Eft)
  • Admin
    • exécuter des commandes en tant que root (superuser) : sudo
      • ex : sudo apt-get update
      • ex : sudo apt-get install wine winesetuptk
    • autres : voir ma section admin (démons, etc.)
  • Interopérabilité : échanger/modifier des fichiers entre GNU/Linux et Windows
    • mon dossier
    • mon expérience
      • à l'utilisation du Live-CD de Ubuntu 6.10 on ne voit pas les partitions NTFS, MAIS
      • après avoir installé Ubuntu on voit les partitions NTFS (icônes sur le bureau), en accès lecture uniquement
      • Après installation du logiciel libre NTFS-3G (usage | howto) j'ai accès aux partitions NTFS en lecture et écriture (voir détails dans mon dossier)
  • Multimédia
    • mon expérience
      • de base - par le lecteur multimedia Totem - sont lus les formats libres (ogg vorbis, etc.)
      • les formats non-libres ne sont pas lus par le lecteur multimedia Totem, car les codecs correspondants ne sont pas installés de base
  • Noyau
  • Périphériques
    • mon expérience
      • clés USB : elles sont montées automatiquement lors de la connexion
      • disques durs externes USB : leurs partitions FAT32 sont montés automatiquement lors de la connexion
  • Sécurité
  • Installs-modifs (ajout driver nVidia, etc.)



Vic
Page modifiée le 6 juillet 2016
Page d'accueil du site

Etre informé d'un changement de cette page

Fourni par ChangeDetection / Vie privé - Charte antispam